Deux hyènes isolées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Deux hyènes isolées

Message par feuille_au_vent le Mar 28 Fév - 23:35

Deux hyènes isolées

Je les vois fatiguées comme des murs vieillis
Qui s'effritent puis meurent en chiennes usées.
Elles prient le déluge à leur forêt braisée
Mais vivent un monde trop fermé, trop petit.
Et moi je suis parti.

Je les crois se mouvoir en petits pas de rats
Abaissants les paupières sur leurs spectres plats
La nature est oubliée, les plans sont gommés.
La maison est un puits où les fauves s'y noient
Et leurs griffes pliées s'agrippent sur le toit.
Oui, moi je suis parti.

Je les sais s'aimer puis davantage se nier.
L'une en front de l'autre comme un noir velours
Pour l'union : des questions de guerres et d'amours.
Elles sont mélangées et ne peuvent se trier
Que dans ce vieux foyer qui navigue ancré.
Elles ont des liens insoupçonnés, des liens sacrés
Comme deux vieux aimants aux pôles opposés
Qui retrouvent enfin une force oubliée
Pour s'unir contre toute puissance ennemie.
Et moi, je suis parti.
Oui, moi, je suis parti...

feuille_au_vent

_________________
Bienvenue !

feuille_au_vent
Admin

Messages : 29
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://recueilicetea.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum